jeudi 28 mars 2013

Projet de printemps 2



Vous vous souvenez peut-être que j’avais entrepris de poser une clôture en bois peint devant mon potager : j’en avais parlé ici.

Malgré le mauvais temps, le projet a bien avancé ! J’ai fini la peinture, les poteaux ont été posés (bien droits, pas facile !) :




Puis les clôtures :






Enfin j’ai planté de part et d’autre de l’arche les rosiers grimpants prévus :



Jasmina

Jasmina aujourd'hui



Jasmina dans quelques années !




Guirlande d’amour et la clématite viticella ‘Minuet’ :








Et voilà : bienvenue dans mon potager ! Pour l’instant ça ne paie pas trop de mine, mais quand fleurs et légumes auront poussé, je pense que l’effet sera charmant.





Il ne me reste plus qu’à garnir les nouveaux petits massifs du pied des clôtures avec des vivaces (ai-je entendu quelqu’un souffler « des rosiers aussi ! » ?). Je devrais recevoir demain une commande passée au Jardin de Taurignan qui viendra entre autres prendre place ici. Elle contient (photos du Jardin de Taurignan) :



Artemisia Valérie Finnis - Aconitum carmichaelii Arendsii - Pavot Royal Wedding - Adenophora lilifolia - Geranium pratense Mrs Kendall Clarck





Scabiosa Barroca - Scabiosa atropurpurea Chile Black - Geranium nodosum Clos du Coudray - Aquilegia vulgaris plena Nora Barlow - Liriope Ingversen




Veronica spicata rostfuchs - Sidalcea malviflora Purpetta - Knautia melton pastel - Callirhoe involucrate - Trifolium rubens Red Feather - Erysimum Constant Cheer




Campanula lactiflora Loddon Anna - Dicentra spectabilis - Aster laterifolius Lady in Black - Phlox maculata nathascha - Agastache Summer Love




Dois-je vous avouer que je viens en plus de faire une razzia à la jardinerie Truffaut près de chez moi (promotion sur toutes les vivaces… trop tentant pour moi) et de passer une commande au Jardin d’Adoué, à retirer à Courson ? Je vous montre juste encore une adorable campanule commandée au Jardin d’Adoué : la connaissez-vous ?



Campanula punctata 'Pantaloons'

lundi 25 mars 2013

L'arbre sorcier



Dans mon jardin, il y a un très grand hêtre pendulaire vraiment spectaculaire. A la belle saison, ses branches feuillues pendent comme de lourdes draperies :




Ses feuilles flamboient magnifiquement à l’automne, mais c’est lorsqu’il les perd qu’il révèle sa vraie nature : 





Ne trouvez-vous pas qu’il ressemble à une créature d’un autre monde, aux intentions plutôt maléfiques ?



Ses branches rampent près du sol…





… et semblent prêtes à nous attraper si l’on passe un peu trop près.







Très bientôt, ses pouvoirs l’abandonneront pour quelques mois et il redeviendra inoffensif :


vendredi 22 mars 2013

Nouveaux rosiers



En réponse à la demande générale, voici le détail de ma commande de rosiers !

Les trois premiers viennent composer un nouveau massif à l’arrière de mon abri de jardin, dans le coin compost (après tout j’y vais souvent, autant l’agrémenter !) :

Il s’agit de :

 Bouquet parfait, qui forme d’adorables bouquets ronds nuancés :
(photo pepiniere-brochetlanvin.com)



Sally Holmes, aux belles grandes fleurs simples posées comme des papillons :

(photo annekejardin.francoisknopf.com)

Et, classique parmi les classiques, Cuisse de nymphe :

(photo filroses.com)


Neuf autres rosiers ont été plantés du côté du potager. Mon terrain est en forme de L, et les deux extrémités du L s’ouvrent sur 2 rues différentes. L’une de ces deux limites de mon terrain, côté potager donc, est bordée par une barrière en bois très ouverte qui permet à n’importe qui d’entrer dans le jardin. Pour empêcher les intrusions, j’ai voulu y planter une haie de rosiers denses, vigoureux et pour la plupart piquants.

La barrière, très abimée, sera repeinte dès que le temps le permettra. Toute cette zone est en friche pour l’instant, mais d’ici quelques mois elle devrait avoir bien changé d’aspect !


Voici les rosiers que j’ai retenus pour cet usage :

Le premier m’a été offert par Francia Thauvin lors d’une commande à l’automne. Je ne le connaissais pas du tout, et on trouve fort peu d’informations le concernant sur le web. Il s’agit de Ben Cant, un hybride perpétuel non remontant aux teintes changeantes. Si quelqu’un parmi vous en sait plus…

(photo Francia Thauvin)

 
Vient ensuite le rugosa Roseraie de l’Hay, remontant :

(photo rosemai.canalblog.com)


Le beau gallique Cardinal de Richelieu, au violet étourdissant :

(photo crocus.co.uk)


Encore un rugosa remontant, Thérèse Bugnet :

(photo davesgarden.com)


Le délicat Félicité Parmentier, un alba :

(photo histoires-de-roses.com)

Peut-être mon préféré, Raubritter, qui ne remonte pas mais dont les fleurs globuleuses ne ressemblent à aucune autre :
(photo giardinaggio.efiori.com)


Regardez ces cascades de roses… N’est-il pas irrésistible ? (photo w-rusch.de)


Président de Sèze, dont je vous parlais dans un post précédent :

(photo de Laurence)



Stanwell perpetual, dont j’ai lu le plus grand bien sur les forums :

(photo justourpictures.com)


Et l’indispensable Cornélia :

(photo justourpictures.com)


Enfin, ma commande comportait 4 rosiers grimpants ou lianes, qui partiront à l’assaut d’arbres du jardin :

Paul’s Himalayan Musk

(photo florum.fr)


Il devra conquérir ce hêtre pourpre :


Albertine
(photo justourpictures.com)


La belle grimpera dans cet arbre non identifié :



Rose-Marie Viaud


Elle partira à l’assaut de ce grand Kolkwitzia :



Et Guirlande d’Amour, qui rejoindra Jasmina sur l’arche du potager :


Voilà pour cette commande ! Si certains d’entre vous ont expérimenté ces rosiers dans leur jardin, je serai ravie d’avoir vos impressions. Je me demande notamment si les rosiers choisis pour la haie du potager sont d’une vigueur comparable, ou si certains risquent de manger les autres.
Normalement je ne planterai plus de rosiers jusqu’à l’automne prochain, sauf coup de cœur sur une fête des plantes… ;-)

mercredi 20 mars 2013

Le premier cadeau du printemps




En ce premier jour du printemps, un livreur vient de sonner à ma porte. Vous devinez ce qu’il m’a apporté ?




Et là, une idée ?





Il s’agit de ma dernière commande chez Lens ! Elle contenait 2 belles clématites :

Clématite viticella Minuet et clématite purpurea plena elegans




Et un gros paquet de rosiers :





Il y en a 16 en tout. L’emballage était moyen (comme toujours chez Lens, d'après mon expérience), mais les pieds sont bien vigoureux.





A bientôt pour les découvrir en détail !